logo_rabelais_Jeunes_Talents

Prochaine édition, lundi 14 mars 2016

« Les Rabelais des Jeunes Talents » est  un événement porté par la Confédération générale de l’alimentation en détail (CGAD).
Il permet de promouvoir la culture gastronomique française, aujourd’hui reconnue dans le monde entier.

Les Rabelais, c’est l’expression d’une certaine forme d’audace et de créativité.

33 talents récompensés – 11 métiers valorisés

  • Boucher
  • Boulanger
  • Charcutier traiteur
  • Chocolatier
  • Epicier/Caviste/Bio
  • Crémier-Fromager
  • Glacier
  • Pâtissier
  • Poissonnier
  • Primeur
  • Restaurateur

Ces jeunes reconnus par les professionnels du métier pour leur talent, leur dextérité, leur créativité, leur motivation et leur goût se verront remettre un trophée.
On compte à ce jour, une centaine (déjà !) de jeunes réunis, à Paris, autour de Sébastien Demorand, au Cirque d’Hiver (2012) puis au Grand Rex (2013, 2014), pour recevoir cette distinction et entrer dans le cercle des Rabelais des jeunes Talents.

Certains d’entre eux ont d’ores et déjà créé leur entreprise, d’autres sont partis tenter leur chance à l’étranger, enfin, les plus studieux, ont complété leur formation pour ajouter de nouveaux talents à leur palmarès.

Tous les Jeunes Talents récompensés ont cette qualité : l’ambition de réussir.

A l’initiative de la CGAD, la Cérémonie des Rabelais des Jeunes Talents propulse chaque année sur le devant de la scène, 33 jeunes hommes et femmes, dignes représentants de ces métiers de proximité, créatifs et généreux.

En leur honneur et en présence de nombreux invités, chefs d’entreprise, centres de formation, presse nationale, régionale et spécialisée et même en 2015 Monsieur le Président de la République, François Hollande, la Cérémonie des Rabelais des Jeunes Talents offre à la gastronomie française, une soirée 5 étoiles !

Les lauréats chocolatiers

C’est le lundi 16 mars 2015 qu’a eu lieu la 4ème édition des Rabelais des Jeunes Talents.

Une ouverture officielle par le Président de la République, un public de 1 800 personnes enthousiastes, une nouvelle animation ! Et 3 jeunes talents, particulièrement prometteurs pour les chocolatiers, parmi les 33 jeunes représentant l’avenir des professions des métiers de bouche.


MAXIME-BOURINET

Maxime Bourinet

22 ans

Ville d’origine : Clermont-Ferrand

Ville de résidence : Clermont-Ferrand

Centre de Formation : Institut des métiers et des techniques (ITM) de Grenoble.

Employeur : Pâtisserie-Chocolaterie Le Lautrec, à Gerzat (63).

Son parcours scolaire : « J’ai obtenu un CAP boulanger, un CAP pâtissier et un CAP chocolatier.

Actuellement, je complète ma formation par un BTM de chocolatier et confiseur, à Grenoble. » Sa vocation : « Le métier de boulanger m’a attiré dès le plus jeune âge. J’ai donc décidé de me former et je suis arrivé progressivement au métier de chocolatier.»

Souvenirs, souvenirs : « La préparation des concours avec mon patron. »

Les Rabelais : « Je suis très content. Ce trophée récompense tous mes efforts. »

Un plat préféré : « Les infusions originales qui sortent de l’ordinaire, comme la citronnelle-menthe. »

Un loisir : « J’aime les randonnées à pied et les sorties en plein air. »

PIERRE-GABORIT

Pierre Gaborit

21 ans

Ville d’origine : Les Herbiers

Ville de résidence : Les Herbiers

Centre de Formation : École de Paris des métiers de la table, du tourisme et de l’hôtellerie (EPMTTH)

Employeur : Castelanne à Nantes

Son parcours scolaire : « J’ai obtenu un BEP boulanger, un BP boulanger-pâtissier, un CAP pâtissier et un CAP chocolatier. Actuellement, je termine mon BTM chocolatier-confiseur. »

Sa vocation : « Je baigne dedans depuis mon plus jeune âge. Mes parents sont propriétaires d’une boulangerie-pâtisserie. »

Souvenirs, souvenirs : « Mon résultat à la Coupe de France »

Les Rabelais : « C’est une distinction que j’apprécie énormément. C’est un prix très prestigieux.»

Un plat préféré : « Le magret de canard. »

Un loisir : « Le cyclisme. »

CLEMENT-MARTIN

Clément Martin

19 ans

Ville d’origine : Istres

Ville de résidence : Avignon

Employeur : Frédérick Hawecker (MOF) créateur de douceurs en Provence à Châteaurenard.

Son parcours scolaire : « J’ai obtenu un CAP pâtissier, un BP boulanger-pâtissier et une Mention complémentaire pâtissier, chocolatier, glacier et confiseur. »

Sa vocation : « Tout petit, j’aimais faire des gâteaux. C’est donc tout naturellement que je me suis orienté vers ce métier. »

Souvenirs, souvenirs : « Ma victoire au Concours des jeunes chocolatiers de France. »

Les Rabelais : « C’est une récompense. Il n’y en a que trois par an… Je suis super content. »

Un plat préféré : « La paëlla. »

Un loisir : « Le VTT de descente, le ski, la pêche, la pâtisserie. »


bottom_page_chocolat