Mention de l’origine de l’ingrédient primaire sur les produits

Le règlement INCO (UE 1169/2011) mentionne dans son article 26, paragraphe 3 : “lorsque le pays d’origine ou le lieu de provenance de la denrée alimentaire est indiqué et qu’il n’est pas celui de son ingrédient primaire, le pays d’origine ou le lieu de provenance de l’ingrédient primaire en question doit être également indiqué ou, au moins, indiqué comme étant autre que celui de la denrée alimentaire”.

Un règlement d’exécution de cet article (UE 2018/775) a été adopté en 2018 et entre en vigueur au 1er avril 2020. Ce règlement s’applique dans le cas où l’on communique volontairement sur l’origine de son produit fini comme expliqué sur le site du sénat (https://www.senat.fr/rap/l19-341/l19-341_mono.html) :

image006.png

 

Par exemple : un jus d’orange étiqueté de manière volontaire « Fabriqué en France » => le règlement impose de préciser l’origine des oranges si elles proviennent d’un pays tiers pour ne pas tromper le consommateur.

Afin de bien comprendre les dispositions relatives à ce règlement, la commission européenne a publié le document de communication suivant : OrigineIngrédient Primaire.

Dans le cas de notre profession :

  • Si le chocolatier fait apparaitre un drapeau Français, un symbole de la France (ex: une Tour Eiffel) : ils sont considérés comme une mention sur l’origine du produit, et dans ce cas là il est nécessaire de mentionner l’origine de l’ingrédient primaire. La mention de l’origine peut se faire sans entrer dans les détails (ex : hors UE, UE…), ceci dans le but de limiter les difficultés liés aux mélanges d’origines.
  • Lorsque le chocolatier indique uniquement l’adresse de fabrication (comme stipulé dans INCO), cela n’est pas considéré comme une communication sur l’origine du produit : il n’est alors pas concerné par la directive sur l’origine des ingrédients primaires.

Le Syndicat du Chocolat nous a fait part de sa lecture du règlement :

  • Chocolat noir ou Chocolat au lait –> ingrédient primaire : pâte de cacao
  • Chocolat blanc –> ingrédient primaire : beurre de cacao
  • Bonbons de chocolat –> ingrédient primaire : chocolat
  • Ingrédients d'”agrémentation” (fourrages, praliné…) : non considérés comme ingrédients primaires

Dans le cas du cacao, il est possible d’indiquer soit l’origine de l’ingrédient primaire soit de la matière première (fèves).

Exemple des deux possibilités pour le Chocolat noir :

Liste d’ingrédients : pâte de cacao (origine : exemple Pays bas ou UE), sucre, beurre de cacao.
Ou
Liste d’ingrédients : pâte de cacao, sucre, beurre de cacao. Les fèves de cacao sont originaires d’Hors UE.

bottom_page_chocolat